Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner
Liens vers l'étude sur la polyarthrite rhumatoïde entraînant un risque accru de MPOC

Liens vers l'étude sur la polyarthrite rhumatoïde entraînant un risque accru de MPOC

Des chercheurs ont découvert que les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde risquaient davantage d'être hospitalisées pour une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

La polyarthrite rhumatoïde est une affection de longue durée qui cause des douleurs, des œdèmes et une rigidité des articulations. La MPOC est une autre affection de longue durée qui entraîne une inflammation des poumons, détériore le tissu pulmonaire et rétrécit les voies respiratoires, rendant ainsi la respiration difficile.

L'inflammation est l'un des aspects clés de la polyarthrite rhumatoïde et de la MPOC.

Dans une étude publiée dans la revue Arthritis Care & Research, des scientifiques ont étudié les données de santé de 24 625 personnes auxquelles on a diagnostiqué une polyarthrite rhumatoïde entre 1996 et 2006, ainsi que 25 396 personnes sans pathologie, sélectionnées de manière aléatoire.

Ils on découvert que les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde présentaient 47 % de risque en plus d'être traitées à l'hôpital pour une MPOC que celles sans pathologie.

Au vu de ces découvertes, les chercheurs recommandent aux personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde et à leurs professionnels de santé de rechercher les signes précoces de la MPOC et de réagir en conséquence au niveau des facteurs de risque, comme le tabagisme. Le diagnostic et le traitement précoces de la MPOC peuvent aider à réduire l'étendue des dommages causés aux poumons, pour offrir une meilleure qualité de vie au patient.

Lire l’article original.

Lire le résumé de l’article de cette revue