Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner
Des chercheurs découvrent une explication génétique pour certains cancers du poumon agressifs

Des chercheurs découvrent une explication génétique pour certains cancers du poumon agressifs

Une étude menée au Royaume-Uni a dévoilé un facteur génétique expliquant pourquoi certains cancers du poumon présentent une probabilité plus élevée de se propager.

Cette étude a été publiée dans la revue Nature et portait sur les cancers du poumon où un gène particulier, appelé gène Kras, mute et se reproduit, provoquant la croissance de la tumeur. Ce phénomène se produit dans environ 30 % des adénocarcinomes, la forme la plus fréquente de cancer du poumon.

Les scientifiques ont étudié des tumeurs présentant ce gène Kras défectueux chez les souris. Ils ont découvert que les cellules tumorales présentant plusieurs copies du gène Kras muté étaient à même d'absorber davantage d'énergie du corps. Par conséquent, les cellules étaient plus en mesure de survivre et de se propager dans le corps. Ce processus est décrit par les chercheurs comme une « transformation » de l'apport en énergie des cellules.

Les scientifiques estiment que cette découverte pourrait être porteuse d'espoir pour les personnes atteintes de ce genre de cancer du poumon, étant donné que les cancers présentant ce gène Kras défectueux peuvent résister aux traitements actuels. Il convient à présent de mener des recherches supplémentaires pour déterminer comment cibler le gène et comment l'empêcher de se comporter de la sorte.

Lire l'article original.

Lire le résumé de l'article de cette revue.