Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner
La rééducation respiratoire aussi bénéfique pour traiter la bronchectasie que la BPCO

La rééducation respiratoire aussi bénéfique pour traiter la bronchectasie que la BPCO

D’après une nouvelle étude publiée dans l’European Respiratory Journal, la rééducation respiratoire améliore le bien-être des patients atteints de bronchectasie de manière similaire à ceux atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

La rééducation respiratoire est un programme visant à limiter l’impact physique et émotionnel d’une maladie pulmonaire à long terme sur le quotidien du patient. Ce programme allie exercices physiques et sensibilisation du patient aux différents moyens disponibles pour rester autant que possible en bonne santé.

Au cours de cette étude, 213 personnes atteintes de bronchectasie ont participé à un programme de rééducation respiratoire encadré de 8 semaines. Chaque participant était associé à une personne atteinte de BPCO recevant elle aussi le traitement afin que leurs résultats puissent être comparés.

Au cours de cette étude, 213 personnes atteintes de bronchectasie ont participé à un programme de rééducation respiratoire encadré de 8 semaines. Chaque participant était associé à une personne atteinte de BPCO recevant elle aussi le traitement afin que leurs résultats puissent être comparés.

L’étude des questionnaires a mis en avant des similitudes entre les résultats des deux groupes, notamment en termes de diminution de l’essoufflement et d’amélioration de la santé mentale. Cependant, les personnes souffrant de BPCO ont observé un plus grand changement concernant leurs niveaux d’énergie que les patients souffrant de bronchectasie.

Les tests de marche des patients atteints de bronchectasie ont montré des améliorations légèrement supérieures. Ces personnes pouvaient en effet parcourir en moyenne 70 m de plus à la fin du programme, contre un gain de 63 m pour les patients atteints de BPCO.

Les deux groupes ont terminé le programme dans les mêmes proportions.

Globalement, les chercheurs ont observé que la rééducation pulmonaire est bénéfique aux patients atteints de bronchectasie, qu’elle améliore leur bien-être et leur capacité à faire de l’exercice. Ils recommandent donc que ce programme soit proposé dans le cadre des plans de traitement de la maladie.

Lire l’article de presse original.

Lire le résumé de l’article scientifique.