Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner
NOUVELLE VOIE POSSIBLE POUR LE TRAITEMENT DE L’ASTHME

NOUVELLE VOIE POSSIBLE POUR LE TRAITEMENT DE L’ASTHME

Des scientifiques aux États-Unis ont découvert une nouvelle cible potentielle pour traiter l’asthme.

Des chercheurs voulaient savoir si la SPLUNC1, un type de substance appelée protéine que l’on retrouve dans le corps et que l’on sait jouer un rôle chez les individus atteints de fibrose kystique, pouvait être impliquée dans l’asthme.

Dans leur étude, publiée dans la revue Nature Communications, les scientifiques ont comparé des échantillons d’expectorations d’asthmatiques à ceux de personnes ne souffrant pas de cette maladie. Ils ont constaté que les niveaux de cette protéine sont très bas chez les asthmatiques.

Les chercheurs se sont alors penchés sur les niveaux de cette protéine dans un groupe de souris chez qui des symptômes assimilés à l’asthme avaient été activés. Dans ce cas-là aussi, les niveaux étaient faibles. Ensuite, lorsque les niveaux de la protéine ont été rétablis chez les souris, les symptômes d’asthme ont disparu.

Davantage de recherches sont requises pour établir le lien entre cette protéine et l’asthme, mais les chercheurs pensent que leurs conclusions pourraient ouvrir la voie à de nouvelles possibilités de traitement.

Lire l’article original.

Lire l’article de cette revue.

Lire notre page d’information sur l’asthme.