Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner
Child coughing

Les habitants des PRFI risquent davantage de souffrir de BPCO en raison d'expériences vécues dans l'enfance

Plus de 90 % des décès liés à une BPCO surviennent dans des pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI).  Un nouvel article paru dans le Nature Partner Journal: Primary Care Respiratory Medicine analyse certaines données probantes récentes qui suggèrent que les habitants des PRFI risquent davantage que les habitants des pays à revenu élevé de développer une BPCO à la suite d’expériences vécues au début de leur vie.

Les poumons continuent à se développer pendant l’enfance, jusqu’au début de l’âge adulte. La fonction respiratoire d'une personne est donc à son maximum vers l’âge de 20-25 ans, puis elle commence à décliner avec l’âge. La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie dans laquelle la fonction respiratoire descend en dessous d'un certain niveau, occasionnant des symptômes tels qu’essoufflement et toux.

Pour de nombreux patients, la BPCO est due à un déclin de leur fonction respiratoire plus rapide que celui observé chez une personne en bonne santé. Ce déclin est généralement dû au tabac ou à l’exposition à la pollution atmosphérique à l’âge adulte. Toutefois, certaines personnes risquent de développer une BPCO car leur fonction respiratoire maximale est inférieure à la normale. La maladie peut être causée par une combinaison de ces facteurs.

Souvent, cette fonction respiratoire maximale inférieure à la normale est causée par des facteurs auxquels la personne a été exposée au début de sa vie et qui ont affecté le développement de ses poumons. Ces facteurs incluent : 

naissance avant terme, faible poids à la naissance ou maladies contractées pendant l’enfance.

Cette fonction respiratoire maximale inférieure à la normale est davantage observée dans les PRFI car ces facteurs y sont plus courants que dans les pays à revenu élevé. Il est aussi plus difficile de contrôler ce type de BPCO, et les habitants des PRFI ont parfois plus de difficultés pour accéder aux soins et à des informations fiables sur la santé.

Selon les auteurs de l’article, la prévention est essentielle pour réduire l’impact de la BPCO dans les PRFI. Cette prévention doit commencer avant la naissance et se poursuivre tout au long de l’enfance. Pour les personnes atteintes d’une BPCO, l’éducation et la rééducation respiratoire peuvent être des moyens utiles et économiques pour contrôler les symptômes et freiner la progression de la maladie.

Lire l’article complet.

Lire notre fiche d’information qui explique comment bien vivre avec une BPCO.