Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner
Le dépistage du cancer du poumon améliore le taux de survie des patients

Le dépistage du cancer du poumon améliore le taux de survie des patients

Une étude à grande échelle a révélé que la mise en place de programmes de dépistage pour les personnes à risque de développer un cancer du poumon pouvait sauver des vies.

L'étude NELSON a été menée aux Pays-Bas et en Belgique sur 15 792 people présentant un risque élevé de développer un cancer du poumon.

Les participants ont été répartis aléatoirement en deux groupes dont l’un a bénéficié d'un dépistage et l’autre non. Le dépistage consistait en la réalisation à intervalles réguliers de scanners thoraciques (examen consistant à radiographier le corps du patient sous plusieurs angles afin qu’un ordinateur puisse en élaborer une image détaillée). Ce dépistage permettrait de détecter le cancer du poumon de manière plus précoce, à un stade où il peut être traité plus facilement.

Chacun des participants à l’étude a été suivi pendant au moins 10 ans afin d'établir s'il existe une différence entre le taux de survie des patients ayant bénéficié d’un dépistage et le taux de survie des autres patients. Les chercheurs ont constaté que le dépistage avait amélioré le taux de survie, avec une réduction de 26 % des décès dus au cancer du poumon chez les hommes.

Cette étude pourrait marquer un tournant dans la prise en charge du cancer du poumon. L’European Respiratory Society (ERS) a salué ces résultats attendus de longue date. L’ERS encourage les pays européens à instaurer sans tarder des programmes de dépistage du cancer du poumon pour les personnes à haut risque et exhorte l’UE à élaborer des directives visant à aider ses États membres à mettre ces programmes en place.

Lire l’intégralité du communiqué de presse consacré à l’étude NELSON.

Lire la position de l’ERS concernant le dépistage du cancer du poumon.

Visitez notre site Web destiné aux patients atteints d'un cancer du poumon : vous y trouverez des informations et des ressources d'aide en plusieurs langues sur cette maladie.