Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner
Fresh Air logo

Des chercheurs débattent de la BPCO chez la femme et soulignent la nécessité d'obtenir davantage de données probantes

D'après une étude récente, plus de données sont requises pour comprendre la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) chez la femme.

La BPCO est désormais aussi courante chez les femmes que chez les hommes. Toutefois, de nombreuses études n’ont pas tenu compte des différences entre les hommes et les femmes souffrant de BPCO. Autrement dit, nous comprenons peut-être mal la BPCO chez les femmes et la façon de la traiter le plus efficacement possible.

Par exemple, les femmes atteintes de BPCO peuvent avoir des symptômes différents de ceux des hommes. Les femmes ont davantage tendance à se sentir fatiguées ou déprimées et à être essoufflées. La maladie pourrait donc être plus difficile à diagnostiquer chez les femmes, les médecins pouvant avoir plus de difficultés à reconnaître la BPCO et les femmes pouvant être moins enclines à consulter pour ces symptômes. Par ailleurs, plusieurs études indiquent que la BPCO affecte davantage la qualité de vie des femmes que celle des hommes.

Les auteurs suggèrent également que la BPCO pourrait avoir des causes différentes chez les femmes. Par exemple, dans les pays en voie de développement, les femmes risquent davantage d’inhaler des fumées produites dans les habitations en cuisinant, ce qui peut contribuer à l’apparition d'une BPCO. Selon d’autres études, le tabac aurait un impact plus fort chez les femmes que chez les hommes. En effet, la BPCO semble apparaître plus tôt et se développer plus rapidement chez les femmes que chez les hommes, et ce, même lorsqu’elles fument moins que ces derniers. On ignore la raison précise de ce phénomène, malgré l’existence de nombreuses théories.

Une meilleure compréhension des différences entre les hommes et les femmes souffrant de BPCO pourrait déboucher sur la mise au point de traitements plus efficaces et permettre de réduire les symptômes chez les personnes atteintes par cette maladie.

Lire l’article scientifique dans son intégralité.

Lire notre fiche d’information qui explique comment bien vivre avec une BPCO.

Abonnez-vous à notre bulletin d'information pour rester informé des toutes dernières recherches menées dans le domaine de la santé pulmonaire.