Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner
UNE MEILLEURE QUALITÉ DE L'AIR POURRAIT EMPÊCHER 2,1 MILLIONS DE MORTS PAR AN

UNE MEILLEURE QUALITÉ DE L'AIR POURRAIT EMPÊCHER 2,1 MILLIONS DE MORTS PAR AN

Une équipe de chercheurs dans les domaines de la santé et de l'environnement a découvert que 2,1 millions de morts pourraient être empêchées chaque année si les directives sur la qualité de l'air de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) étaient appliquées dans le monde entier.

L'étude, publiée dans le journal Environmental Science & Technology, met en lumière le fait que l'amélioration de la qualité de l'air dans des régions pollués et moins polluées pourrait être porteuse de nombreux avantages pour la santé et empêcher des millions de morts chaque année.

Les chercheurs se sont concentrés sur un polluant de l'air connu sous le nom de particule fine 2,5 (PM 2,5). La PM 2,5 est dégagée notamment par des véhicules diesel et des usines à charbon, et peut avoir une série d'effets négatifs sur les poumons.

Les scientifiques ont confronté les informations internationales sur les niveaux de pollution de l'air et le nombre de gens vivant avec certaines maladies aux lignes directrices de l'OMS sur la qualité de l'air. Cela leur a permis de modéliser la façon dont les changements des niveaux de pollution pourraient entraîner des améliorations de la santé humaine.

Ils ont découvert qu'une réduction des niveaux de PM 2,5 pourrait être porteuse de bénéfices majeurs pour la santé des gens vivant dans les régions les plus polluées du monde et de ceux qui vivent dans des régions moins polluées, comme en Amérique du Nord ou en Europe de l'Ouest.

D'après ces résultats, les chercheurs ont appelé à un plus grand nombre d'actions visant à réduire la pollution de l'air.

Lire l'article d'origine. 

Lire l'article de la revue. 

En savoir plus sur Healthy Lungs for Life (Des poumons sains pour la vie), campagne de sensibilisation sur l'importance de vivre dans un air pur.