Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner

La mucoviscidose

La mucoviscidose

La mucoviscidose est une maladie héréditaire, qui est la plus courante chez les enfants et les jeunes adultes de type caucasien, mais elle peut affecter tous les groupes ethniques. 

Auparavant, on pensait qu'il s'agissait d'une maladie des poumons et du système digestif, mais on sait maintenant qu'elle affecte la plupart des organes.

Avec des améliorations en matière de diagnostic et de soins, l'espérance de vie augmente progressivement et la mucoviscidose est devenue une maladie d'adulte. Lors d'un échantillonnage récent de la population de l'Union européenne (UE), 47 % des personnes atteintes de mucoviscidose étaient âgées de plus de 18 ans. Toutefois, seulement 5 % étaient âgées de plus de 40 ans. 

  • Symptômes

    La mucoviscidose peut affecter plusieurs parties du corps:

    • Les poumons
    • Le système digestif
    • Les oreilles, le nez et les sinus
    • Les os 
    • Le foie

    Il en résulte divers symptômes et d'autres affections qui peuvent inclure:

    • Toux produisant du phlegme ou mucus, des infections respiratoires fréquentes et un essoufflement progressif
    • Sinusite 
    • Difficulté à absorber la nourriture, conduisant à une mauvaise nutrition
    • Diabète
    • Cirrhose ou  formation de cicatrices sur le foie
    • Réduction de la fécondité

    Des périodes d'aggravation des symptômes sont connues sous le nom d'exacerbations ou de « crises pulmonaires ». Elles peuvent avoir des effets négatifs sur la qualité de la vie de la personne et sont associées à une diminution plus rapide de la fonction pulmonaire. 

    L'infection chronique ou persistante provoque des lésions progressives des voies aériennes et des poumons, y compris la bronchiectasie et entraînent finalement une insuffisance respiratoire en raison de l'incapacité des poumons à maintenir des niveaux normaux d'oxygène et de dioxyde de carbone dans le corps. Ceci peut entraîner la mort à moins qu'une transplantation pulmonaire soit effectuée.  .  

  • Causes

    La FC est habituellement causée par des altérations du gène appelé régulateur de la conductance transmembranaire de la mucoviscidose (CFTR, cystic fibrosis transmembrane regulator) qui joue un rôle clé dans la régulation du transport des sels et de l'eau dans les cellules bordant les voies aériennes et les intestins, par exemple.  Si ce gène ne fonctionne pas correctement, on observe une accumulation de mucus dans les voies aériennes qui empêche l'élimination des bactéries et des particules de façon efficace. 

    On ne connaît aucune cause environnementale de la maladie, bien que l'exposition à la fumée de tabac, la pollution atmosphérique et les allergènes peuvent contribuer à la progression à long terme de l'affection. 

  • Prévention

    Le dépistage de la mucoviscidose chez les nouveaux nés peut réduire la prévalence en permettant aux couples d'utiliser les informations disponibles afin de prendre des décisions mieux informées avant d'avoir un autre enfant et en identifiant d'autres porteurs du gène de la maladie dans la famille. 

    Une prévention complète ne serait possible que si tous les porteurs du gène dans la population étaient dépistés. Les experts débattent toujours de  la question de savoir si une telle mesure serait justifiée, ou si cela n'aboutirait qu'à des angoisses inutiles. En outre, il y a aussi la question des conseils à prodiguer aux individus qui seraient testés positifs. 

  • Traitement

    Le diagnostic de la mucoviscidose peut être obtenu en dépistant des nouveau-nés. Le talon d'un bébé est piqué et un petit échantillon de sang est prélevé. C'est ce que l'on appelle le test de la piqûre au talon. Les gènes contenus dans l'échantillon de sang peuvent ensuite être analysés.  Un test de sudation doit également être effectué pour confirmer la mucoviscidose. Ce test permet de prélever un échantillon de sueur qui est envoyé à un laboratoire pour identifier de fortes concentrations de  sel.

    Le traitement actuel porte essentiellement sur l'atténuation des symptômes pour aider à améliorer la qualité de la vie de l'individu et ralentir la progression de la maladie. Cependant, de nouveaux traitements qui corrigent le défaut de base sont  à présent disponibles.

    La meilleure forme de traitement est effectuée par une équipe pluridisciplinaire, comprenant des infirmières, des kinésithérapeutes, des diététiciens, des travailleurs sociaux et des pharmaciens. Pour obtenir les meilleurs résultats, des soins devraient être prodigués dans un centre spécialisé qui devrait avoir le savoir-faire et les installations nécessaires pour prendre en charge tous les aspects de la maladie. 

    Les antibiotiques, la physiothérapie, éviter le tabagisme et la vaccination sont tous les aspects importants de la prise en charge. La physiothérapie est utilisée pour supprimer le mucus anormalement épais qui s'accumule dans les poumons, et on montre aux patients comment poursuivre un traitement régulier à la maison. Le coût du traitement des personnes atteintes de mucoviscidose augmente au fur et à mesure que la maladie progresse.  Certaines personnes atteintes de mucoviscidose peuvent également recevoir une transplantation pulmonaire. En 2009, on comptait 133 greffes pulmonaires connues en Europe pour les personnes atteintes de mucoviscidose (par rapport à 108 en 2007) et plus de 800 patients atteints de mucoviscidose en Europe vivaient avec un greffe de poumons. 

    Le coût du traitement est susceptible d'augmenter, avec le développement de nouveaux médicaments, ciblant des mutations génétiques dans différentes formes de mucoviscidose. Le premier de ces traitements (ivacaftor) a été introduit récemment et d'autres sont susceptibles de suivre. La thérapie génique visant à remplacer le gène défectueux présent dans les cellules des voies aériennes est actuellement en essai clinique.

  • Poids de la maladie

    • Le European Cystic Fibrosis Society (ECFS) Registry (registre de la société européenne de la mucoviscidose) recueille des données auprès de 25 000 patients atteints de mucoviscidose dans 21 pays différents
    • En moyenne, les hommes atteints de mucoviscidose vivent quelques années de plus que les femmes
    • Bien que de nombreuses personnes atteintes de mucoviscidose étudient ou travaillent à plein temps, les proportions chutent avec la progression de la maladie
    • L'espérance de vie moyenne à la naissance dans la plupart des pays d'Europe est à présent de 35 ans environ et continuera probablement d'augmenter.
    • 85 % des personnes atteintes de mucoviscidose souffrent d'insuffisance pancréatique et ont besoin  de compléments  alimentaires pour pouvoir digérer correctement les aliments
    • 15 % des patients sont hospitalisés au moins une fois par an
    • Il y a proportionnellement plus de patients « âgés » atteints de mucoviscidose dans les pays d'Europe de l'Ouest qu'en Europe de l'Est principalement à cause de disparités de  soins spécialisés et  de conditions socio-économiques

  • Besoins actuels et futurs

    • Il est important que des services spécialisés pour les adultes atteints de mucoviscidose soient mis en place dans tous les pays européens et que ceux-ci proposent des normes de soins similaires pour les services pédiatriques 
    • La mucoviscidose devrait être diagnostiquée à un stade précoce, de préférence par  le dépistage des nouveau-nés
    • Puisqu'on assistera à l'avenir à une augmentation de la demande de transplantation pulmonaire, le don d'organes devrait être encouragé pour garantir que l'offre puisse répondre à la demande
    • S'assurer que le Registre ECFSait les ressources nécessaires afin que toutes les données sur la mucoviscidose en Europe puissent être saisies