Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner

La bronchiectasie

La bronchiectasie

La bronchiectasie décrit la dilatation ( « ectasie ») de certaines voies respiratoires. Cela se produit par intermittence en raison des lésions causées par l'infection. Ceci empêche l'élimination efficace du mucus qui augmente ensuite les risques d'infections et d'inflammations supplémentaires. Les voies respiratoires inférieures sont épaissies et rétrécies en raison de l'inflammation, ce qui entraîne un essoufflement.

Les voies respiratoires produisent normalement une petite quantité de mucus (crachat ou phlegme) qui piège les germes qui pénètrent dans les poumons. Ce mucus est ensuite transporté jusqu'à la gorge par d'excroissances minuscules présentes à la surface des cellules qui tapissent les voies respiratoires, connus comme sous le nom de cils, pour prévenir l'infection.

Découvrez notre site consacré aux priorités des patients atteints de bronchectasie.

Le site Web de l’ELF consacré aux priorités des patients (Patient Priorities) a été rédigé avec l’aide de patients et de professionnels de santé issus de toute l’Europe. Il contient des informations détaillées et apporte de l’aide aux personnes atteintes de bronchectasie et à leur équipe soignante.

Visiter Patient Priorities
  • Symptômes

    Si vous souffrez de bronchiectasie, vous êtes susceptible de présenter un ou plusieurs des symptômes suivants:

    • Toux chronique
    • Quantité excessive de crachat souvent jaune 
    • Essoufflement 
    • Infections répétées des voies respiratoires et des poumons et donc des symptômes d'infection courants tels que de la fièvre ou une fatigue générale

     

  • Causes

    Plusieurs affections peuvent entraîner la bronchiectasie, mais pour certaines personnes, la cause n'est pas claire. 

    Les gens présentant certaines affections génétiques sous-jacentes, comme la mucoviscidose ou des cils anormaux (par exemple une dyskinésie ciliaire primitive, (DCP)), sont susceptibles de développer une bronchiectasie en raison de la nature du mucus qu'ils produisent ou des problèmes fonctionnels des cils dans leurs voies respiratoires. 

    Les personnes souffrant de problèmes immunitaires développent souvent cette affection, car leur système immunitaire est incapable de lutter contre les infections.

    Certaines personnes atteintes de BPCO, d'asthme grave ou d'une maladie interstitielle pulmonaire  peuvent également développer la bronchiectasie, ce qui peut aggraver cette affection. 

  • Prévention

    Un diagnostic précoce peut permettre de contrôler les symptômes et de retarder la progression de cette affection.  Les vaccins pour les enfants contre la coqueluche et la rougeole peuvent protéger contre le développement de la bronchiectasie et des vaccins réguliers contre la grippe sont conseillés afin de réduire les risques de complications de l'affection suite à une infection bactérienne. 

  • Traitement

    La bronchiectasie est généralement confirmée par un scanner CT, où l'on observe des anomalies dans les voies respiratoires plus clairement que lors dune simple radiographie du thorax. L'affection est traitée par:

    • Des techniques de désobstruction des voies  (physiothérapie) afin de permettre l'élimination en toussant de l'excès de mucus dans les poumons
    • La réduction du rétrécissement des voies respiratoires avec des bêta-2 agonistes sous forme inhalée 
    • Un traitement régulier avec des macrolides (une catégorie d'antibiotiques ayant des effets anti-inflammatoires)
    • Le traitement des exacerbations par des antibiotiques
  • Poids de la maladie

    • Le nombre de décès dus à la bronchiectasie est en augmentation 
    • Le coût des soins pour un épisode traité à l'hôpital est estimé à 5900€.
    • 50 % des personnes atteintes de bronchiectasie souffrent d'une affection sous-jacente associée à la pathologie 
    • La bronchiectasie est particulièrement fréquente chez les personnes d'origine polynésienne par rapport aux enfants européens

  • Besoins actuels et futurs

    • La bronchiectasie est l'une des maladies respiratoires les plus négligées. Actuellement, il n'existe aucune classification convenue concernant cette affection, il existe peu de services spécialisés et peu d'informations sur les résultats du traitement à long terme de la maladie.
    • Un effort de recherche important est nécessaire pour améliorer à la fois la compréhension de  l'affection et  la prise en charge de ceux  qui en souffrent.