Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner

Le tabagisme passif

Le tabagisme passif

Le tabagisme passif, aussi connu sous le nom de courant secondaire ou tertiaire ou l'inhalation de fumée de tabac ambiante, fait référence à une personne qui inhale des vapeurs toxiques qui sont restées dans l'air ou les objets environnants, après qu'une cigarette ait été fumée. Il se réfère également à l'exposition des bébés à naître à la fumée inhalée par leur mère.  

  • Qu'est-ce que c'est ?

    Il existe trois types de tabagisme passif :

    • La fumée principale : respirée et expirée par un fumeur
    • Le courant secondaire : flottant à l'extrémité d'une cigarette allumée 
    • La fumée tertiaire : la fumée qui a été absorbée dans les vêtements ou les meubles 
  • Les effets nocifs

    Le tabagisme passif est classé comme cancérigène par l'Organisation mondiale de la santé et il n'y a pas de seuil en dessous duquel il est sans danger. Le tabagisme passif peut entraîner une mort prématurée, des maladies et rendre les adultes et les enfants invalides.

    Chez les adultes 

    On sait que le tabagisme passif provoque le cancer du poumon, de la toux, une respiration sifflante et d'autres maladies telles que les maladies coronariennes.

    Chez les enfants 

    le tabagisme passif peut augmenter la gravité des symptômes de l'asthme et conduire à de nouveaux cas d'asthme. Il peut aussi occasionner  de la toux et une respiration sifflante et d'autres maladies telles que des problèmes de l'oreille moyenne.

    Il y a plus de 4000 substances chimiques produites lors de la combustion et de l'inhalation des produits du tabac. De ce nombre, on sait que plus de 250 produits chimiques sont toxiques ou cancérigènes. 

     

    Reproduit à partir du rapport du directeur général de la santé des États Unis intitulé  « Comment la fumée du tabac rend malade », 2010

  • Poids de la maladie

    • Il n'existe pas de seuil en dessous duquel le tabagisme passif est sans danger. 
    • En 2002, près de 80000 décès d'adultes étaient dus au tabagisme passif dans l'UE 
    • Plus de 20000 cas d'infections pulmonaires au Royaume Uni peuvent être attribués au tabagisme passif
    • Le tabagisme passif provoque plus de 120000 cas de maladies de l'oreille moyenne chaque année au Royaume Uni
    • Plus de 22000 nouveaux cas de respiration sifflante au Royaume Uni sont associés au tabagisme passif chaque année
    • Aux États-Unis, plus de 3000 décès par cancer du poumon chaque année chez les non-fumeurs sont associés au tabagisme passif
  • Besoins actuels et futurs

    L'Organisation mondiale de la Santé et la Commission européenne ont déclaré que chacun avait le droit d'être protégé contre le tabagisme passif. 

    La meilleure façon de prévenir l'exposition est l'introduction de nouvelles lois assurant un environnement sans fumée. La recherche a démontré que la législation antitabac permet de réduire les symptômes pulmonaires, d'améliorer les tests de la fonction pulmonaire et de réduire le nombre de crises cardiaques. 

    De nombreux pays ont mis en place une interdiction de fumer dans les lieux publics et certains pays envisagent des lois pour protéger les enfants dans les voitures particulières ou sur les terrains de jeux. 

    Les enfants à naître peuvent également être affectés par les mères qui fument. Par conséquent, les services pour arrêter de fumer devraient cibler les femmes enceintes et être à leur disposition. 

    D'autres domaines d'action incluent ce qui suit: 

    • Les fumeurs devraient être séparés des non-fumeurs
    • L'air devrait être purifié et la pièce aérée
    • Une législation visant à protéger les enfants et les femmes enceintes est nécessaire