Sélection ouverte de langueOpen language selection Français Menu Rechercher
Donner

Facteurs de risques professionnels

Facteurs de risques professionnels

'Facteurs de risques professionnels' sont des  termes utilisés pour décrire les effets nocifs de l'inhalation de diverses particules, gaz, vapeurs ou fumée sur le lieu de travail. Ces différents facteurs sont souvent désignés sous le nom 'd'agents'. 

Facteurs de risques professionnels PDF Téléchargez notre infographie pour les points clés sur les facteurs de risques professionnels

ERS Ce document est une version résumée du livre « European Lung White Book » auquel vous pouvez accéder en ligne

  • Qu'est-ce que c'est ?

    Des recommandations en ce qui concerne le milieu de travail existent dans l'Union européenne, afin de limiter les agents nocifs connus. Celles-ci sont adoptées par le Comité scientifique en matière de valeurs limites indicatives d’exposition professionnelle à des agents chimiques (CSLEP). Garantir que les niveaux d'un certain nombre d'agents soient moins dangereux  représente un défi permanent. 

  • Les effets nocifs

    Les effets de l'exposition à des agents sur le lieu de travail peuvent provoquer un certain nombre de maladies pulmonaires et des problèmes à court terme. Les lésions causées par des expositions varient selon les individus et dépendent du temps d'exposition, du niveau d'exposition et d'autres facteurs, comme le fait que l'individu  fume ou non, ait  une affection préexistante ou utilise des équipements de protection au travail.

    Pour certains agents, un niveau élevé d'exposition sur une longue période est nécessaire pour provoquer une affection pulmonaire. Toutefois, l'exposition à certains matériaux (par exemple, en cas d'asbestose), pendant quelques semaines, peut occasionner des maladies plusieurs années plus tard. 

    Asthme professionnel

    L'asthme est l'affection la plus fréquente occasionnée  par des facteurs présents sur le lieu de travail. Les facteurs de risque professionnels peuvent également aggraver l'asthme existant. 

    Entre 350 et 400 agents différents sont connus pour provoquer l'asthme professionnel. Il s'agit d'agents provenant de légumes, d'animaux, de métaux, de colorants et de produits chimiques. 

    Parmi les principaux agents il y a:

    • Les acariens (tiques, mites)
    • Les anhydrides
    • Les algues
    • Les amines aromatiques
    • Les arthropodes
    • Les diisocyanates
    • Les enzymes biologiques
    • Les médicaments
    • Les crustacés, fruits de mer, poissons
    • Les flux
    • La farine
    • Les fongicides
    • Les moisissures/fungi
    • Les métaux
    • Les champignons
    • Les amines quaternaires
    • Les plantes
    • Les teintures réactives
    • Les produits naturels dérivés des plantes
    • Les poussières de bois ou d'écorce
    • Les pollens
    • Divers produits chimiques
    • Les gommes végétales
    • Les amines aliphatiques (éthylamines et autres)

    Consultez www.asthme.csst.qc.ca et www.asmanet.com pour obtenir des listes actualisées d'agents associés à l'asthme professionnel.

    BPCO professionnelle

    On pense que 15 à 20 % des cas de BPCO sont liés aux expositions professionnelles. Elle est provoquée par une exposition aux poussières minérales, aux gaz irritants ou aux fumées présents dans l'air. Les agents qui peuvent provoquer la BPCO incluent: 

    Les agents qui peuvent provoquer la BPCO 

    Cancer du poumon d'origine professionnelle

    Une grande variété d'industries et de professions peuvent augmenter le risque de cancer du poumon, mais la plupart des cancers du poumon d'origine professionnelle sont causés par l'amiante. La recherche a permis de découvrir divers agents liés au cancer du poumon, certains avec des données limitées et d'autres avec suffisamment de données pour suggérer un lien.  

    Les agents qui peuvent provoquer le cancer du poumon  

    Maladie pleurale professionnelle (y compris le mésothéliome)

    Une maladie pleurale est presque exclusivement liée à l'exposition à l'amiante. Bien que l'utilisation de l'amiante soit désormais illégale, les individus ayant été exposés de bonne heure souffrent de la maladie une fois âgés, car les symptômes de la maladie peuvent mettre jusqu'à 50 ans pour se manifester.   

    Lésions par inhalation aiguë 

    Elles se produisent à partir d'un seul incident entraînant une exposition brutale et importante à un matériau, tel qu'un écoulement de produit chimique, un incendie, des explosions de gaz ou une exposition à de grandes quantités de poussière.

    Elles sont causées par une exposition à des gaz irritants, tels que l'ammoniaque, l'ozone ou le chlore, des produits chimiques organiques tels que le gaz lacrymogène ou le gaz moutarde, des composants métalliques tels que des vapeurs de mercure ou des fumées métalliques, ou des mélanges complexes de gaz et de particules comme des mélanges de solvants ou des fumées d'incendie.  

    Les agents qui peuvent provoquer lésions par inhalation aiguë

    Infections professionnelles

    Ces infections surviennent suite à des expositions bactériennes et comprennent la tuberculose (TB), la fièvre Q, le syndrome respiratoire aigu et sévère (SRAS), la rougeole et la maladie du légionnaire. 

    Le groupe principal d'individus à risque est celui des professionnels de la santé qui traitent les affections chez d'autres. 

    Facteurs de risque pour les infections profesionnelles

    Autres maladies interstitielles pulmonaires

    Il existe  un certain nombre de cas rares de maladie interstitielle pulmonaire ayant un lien évident avec les expositions professionnelles. Ces affections sont largement connues sous le nom de pneumoconiose et comprennent des causes bien connues comme le charbon, l'amiante et la poussière et d'autres causes moins connues telles que la silice cristalline, le titane et l'aluminium. 

    L'alvéolite allergique extrinsèque est une autre maladie interstitielle pulmonaire importante, causée par une réaction allergique à un agent. Les causes peuvent inclure les fientes et les plumes d'oiseaux, l'air humidifié provenant de systèmes de climatisation, les bactéries dans la vapeur de bains à remous et les agents moisis comme la sciure, le fromage, le foin, la paille ou les céréales. 

    Facteurs de risque pour les maladies interstitielles pulmonaires

     

  • Poids de la maladie

    Les expositions aux particules, aux gaz, aux émanations ou à la fumée sur le lieu de travail sont responsables de:

    • 15 % de tous les cancers respiratoires chez les hommes et 5 % chez les femmes
    • 15 à 20 % de tous les cas d'asthme de l'adulte
    • 15 à 20 % des cas de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) 
    • 10 % de tous les cas de maladie interstitielle pulmonaire. 
  • Besoins actuels et futurs

    Les organismes nationaux et internationaux établissent des concentrations maximales admissibles sur le lieu de travail pour une grande diversité de substances. Toutefois, ces valeurs limites ne sont généralement pas fixées à un niveau susceptible d'éviter qu'un individu développe une allergie à l'agent. 

    Lorsque les professionnels de la santé prévoient une affection professionnelle, ils devraient prendre note de toutes les tâches effectuées par le patient depuis qu'il a commencé à travailler, car certaines maladies sont latentes et leurs symptômes ne se manifestent pas pendant un certain nombre d'années.